Atelier 04 90 36 04 77
Matériaux
et formation 04 90 28 93 92
Fax 04 90 36 04 77

CANOSMOSE®


Fiche de mise
en  œuvre

 

 


Retour

Préparation du mélange CANOSMOSE Structure/Rayonnement. Habitat micro climat intérieur et Vibratoire

Un minimum de liants pour un maximum de rayonnement (la chènevotte contient 70% de silice organique). Combinaison de la silice végétale avec la silice minérale de la ponce alliance construction.

La carbonatation du mélange est due à la réaction chimique : chaux aérienne-ponce (courbe pouzzolanique qui durcit ce mélange).

L’apport de l’eau dans le mélange des matériaux est essentiel. Respecter l’ordre d’admission des matériaux dans le malaxeur ou la bétonnière. Mélange bien gonflé, bien développé, humide en rapport des postes d’utilisation, surtout jamais trempé. Utiliser systématiquement de l’eau claire en aspersion.

Le matériau de construction CANOSMOSE, pour une architecture organique, se réalise sur chantier, avec un malaxeur approprié ou une bétonnière transformée.

  1. Mettre en route le malaxeur (avec les protections de sécurité)
  2. Verser la chènevotte CANOSMOSE dans le malaxeur.
  3. Verser le volume d’agrégat ponce (qui avec la bétonnière, participe à éviter la formation de boulettes)
  4. Arroser d’eau claire en aspersion d’un jet rayonnant les deux matériaux, une quantité régulière et très précise, utiliser, si nécessaire compteur d’eau.
  5. La chènevotte CANOSMOSE bien développée, bien gonflée est prête à accueillir la chaux aérienne ARKESSENS=Chaux vive éteinte qui sert de liant (structure) va traiter et pénétrer intimement les petites paillettes végétales très riches en silice.
  6. Laissez tourner quelques secondes le malaxeur pour homogénéiser le mélange, rajouter la quantité d’eau qui va faire fondre le liant toujours avec une aspersion d’eau claire.
  7. Quand la chaux est incorporée, on ajoute l’ingrédient minéral qui va déclencher la courbe pouzzolanique (réaction chimique naturelle) avec la chaux. .Dans le procédé CANOSMOSE, ce merveilleux produit s’appelle ALLIANCE, c’est de la fine de ponce préparée (tamisée et non broyée) d’une granulométrie qui varie suivant la courbe à obtenir. Pour obtenir une bonne courbe pouzzolanique, l’alliance ponce est en résonance volumétrique avec celle de la chaux aérienne.
  8. Le mélange est prêt  accueillir le dernier liant partenaire, le plâtre gros. (gypse sans adjuvant). Faire fondre ce liant avec la juste quantité d’eau claire.

Recommandations

En association avec l’utilisation précise des quantités d’eau dans les mélanges CANOSMOSE, et l’observation visuel du mélange, celui-ci est à son stade d’aboutissement et prêt à l’emploi quand l’effet de première brillance apparaît.

Il est évident, pour l’harmonie de cette maçonnerie biodynamique, que chaque doit être identique pour un même poste, réalisés avec le même soin technique. Quand le mélange est prêt, tout maçon qui a retrouvé ces savoir-faire et le discernement qui va avec, sait parfaitement l’apprécier. Les stages de formation et les démarrages et suivis de chantier sont là pour affiner cette technique et son savoir-faire.

Avec cette maçonnerie traditionnelle réactualisée, nous sommes de nouveau en présence d’une conscience de savoir-faire liée aux réactions chimiques naturelles des matériaux.

Très important : Des matériaux naturels bruts sont parfois incompatibles ensemble, comme le plâtre gros et la chaux hydraulique.